Kermesse des écoles 23 juin 2017

 

Parents, grands-parents, oncles, tantes, amis, voisins, sont venus nombreux à cette fête annuelle de fin d'année scolaire.

Kermesse, feux de la Saint Jean, le tout sous le soleil.

 

Structures gonflables, jeux, maquillage, spectacle des enfants, tout était réuni pour une belle journée.

La restauration et la buvette sur place ont permis aux familles de se retrouver, d'échanger.

La soirée s'est terminée par les feux de la Saint Jean, autour du pot de l'amitié offert par la commune.

Un public très nombreux installé pour le spectacle.

Remise de dictionnaires français / anglais offerts par la municipalité aux futurs collégiens.

Atelier maquillage, passage obligé !!!

En somme, une bien belle journée.

Spectacle joyeux devant une assemblée conquise.

 

Une directrice très occupée, des stands sur toute la place, la journée ne pouvait mieux commencer. L'après-midi était chargée d'émotion pendant le spectacle, puis est venu le temps de l'amusement, des jeux, et des efforts dans les structures gonflables proposées aux enfants par l'association des parents d'élèves qui, comme le corps enseignant a donné beaucoup pour un beau résultat.

 

Parents d'élèves qui feront face à une grande demande à l'heure de la restauration.

 



Juin 2016: un rendez-vous annuel incontournable


 

La foule était nombreuse pour applaudir à la remise de dictionnaires français / anglais aux enfants, futurs collégiens à la rentrée prochaine.

Une coutume reprise et sans cesse renouvelée depuis 2001 par Jean-François Dufour et l'équipe municipale.

 

L'après-midi a continué avec plusieurs tableaux musicaux, sous la houlette musicale de Laurent Commun, instituteur de la classe élémentaire et des danses préparées par le corps enseignant.


 

La journée s'est terminée avec des jeux et une grande structure gonflable dédiés aux enfants par l'association de parents d'élèves de La Neuville en Hez.

 

Boissons, restauration, feu de la Saint Jean et verre de l'amitié offert par la municipalité, il ne fallait pas plus, de l'avis des parents, pour que la fête fût complète.


La kermesse 2015: une fête ensoleillée pour les enfants

 

L'association des parents d'élèves de l'école de La Neuville en Hez a organisé la fête des enfants ce vendredi 26 juin 2015.

 

Dès 17h, sur la place de l'église, de nombreux stands les attendaient le pied ferme ainsi qu'un atelier maquillage. Des châteaux gonflables et des jeux picards ont eu un vif succès tout au long de cet après-midi .

 

Des dictionnaires français-anglais ont été offerts aux futurs collégiens par la municipalité.

 

Les familles ont pu se restaurer sur place en attendant  le feu de la saint Jean.

 

Une kermesse conviviale qui s'est clôturée par le verre de l'amitié offert par la municipalité.


Quelques photos

 






Juin 2014: une kermesse de l'école bien réussie


 

 

 

Le chambouletout, l'inusable pêche ou encore la structrure gonflable, des moments privilégiés pour les enfants sous les regards amusés des plus grands.

 

 

 

Et pendant que les enfants participent aux animations, les plus grands se rafraîchissent ou prennent leur mal en patience dans la file d'attente pour la restauration et tout cela dans une sympathique ambiance.

Une restauration proposée par l'association des parents d'élèves de La Neuville en Hez dont les membres donneront beaucoup de leur temps à la réussite de cette journée.

 

 

Depuis quelques années, la municipalité profite de cette journée afin d'offrir aux futurs élèves du collège, un dictionnaire français-anglais. Les voici réunis en compagnie de leur institutrice, Madame Lespagnol, également directrice de l'école de La Neuville en Hez, ainsi que du maire et de deux de ses adjoints.

 

 

La journée s'est terminée devant le feu de la Saint Jean. Le bûcher résistera 30 minutes avant de s'écrouler dans une multitude d'étincellements au grand plaisir des grands et des petits.

 

Le saviez-vous ?

 

Une fois le feu éteint, chacun rentrait chez soi avec un tison.

La tradition populaire affirme qu’on pouvait le saisir sans risque car “le feu de Saint-Jean ne brûle pas”. Enfermé dans une armoire ou placé près du lit des parents, conservé jusqu’à la Saint-Jean prochaine, il devait préserver la maison de l’incendie, de la foudre et de certaines maladies. On pouvait aussi en placer un morceau dans son champ pour protéger ses récoltes de la grêle, parfois aussi (disait-on) des chenilles et des limaçons.

On utilisait jusqu’aux cendres de ce feu de joie, cendres auxquelles on attribuait des vertus bienfaisantes.