La Neuville en Hez en vigilance sécheresse au 23 juillet 2019

La préfecture de l'Oise demande à tous les acteurs, agriculteurs, industriels et usagers, de faire preuve de civisme pour réduire leur consommation d'eau et supprimer tout gaspillage.

Les mairies sont elles incitées à limiter l'arrosage des terrains de sports et autres massifs floraux.

Il faut donc économiser l'eau tant à la maison qu'au jardin.

Il faut s'informer du niveau de sécheresse;

 

 

 

Les 4 seuils de sécheresse:

 

Vigilance sécheresse :

Information et incitation aux particuliers et des professionnels à faire des économies d'eau.

Alerte sécheresse :

Limitation des prélèvements à des fins industrielles et agricoles, mesures d'interdiction de remplissage de plans d’eau et de certains usages (comme le lavage de voiture) sur l'ensemble du département ou de manière plus locale.

Alerte renforcée sécheresse :

Réduction renforcée des prélèvements industriels et agricoles, forte limitation des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts, golfs, lavage des voitures jusqu'à l'interdiction de certains prélèvements.

Crise sécheresse : 

Arrêt des prélèvements non prioritaires, y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité).

 

 

Pourquoi économiser l'eau ? Comment moins polluer ?

La ressource en eau n'est pas inépuisable. Il est donc indispensable de ne pas gaspiller l'eau, et surtout de ne pas la polluer. Au quotidien, chacun de nous peut réduire sa consommation d'eau d'environ 30 %.

Pour limiter les gaspillages et moins polluer l'eau, voici quelques gestes à adopter dans la vie de tous les jours.

 


Le 6 février  2019, à la salle des fêtes de La Neuville en Hez, a eu lieu une réunion dédiée au Grand Débat National. Cette réunion a été possible à la demande de Jean-François Dufour avec la participation des maires de Litz, La Rue Saint Pierre et Rémérangles.

Cette réunion a été animée par Patrice Lainé, commissaire enquêteur. et le compte-rendu a été envoyé par ses soins, à la Préfecture.

 

Un exemplaire est à votre disposition à partir du 23 février 2019 à la mairie, aux heures d'ouverture et à consulter sur place.